Elevage industriel = mirage agricole ?

samedi 26 septembre - 20:30
salle de cinéma - Montrottier

 

Une histoire, un éleveur, un comédien

Le « Virage ou mirage agricole » est le titre de la conférence gesticulée.  Laurent, éleveur de volailles dans les Monts du Lyonnais depuis plusieurs années, nous transporte dans le mirage du productivisme auquel il s'est confronté. Il nous explique avec un brin d'humour comment ces pratiques agricoles lui ont brulé les ailes...
Sa conférence gesticulée est un véritable produit local des Monts du lyonnais. Elle nous montre le regard d'un paysan et nous dévoile les travers de l’industrialisation de notre nourriture.
L'élevage industriel éloigne constamment le consommateur du producteur, alors que le dialogue serait nécessaire pour apporter de la compréhension sur des modes de production plus durables et équitables.


Pour faciliter ces rencontres et informer les citoyens sur le contenu de nos assiettes,

 

la Ruche de l'écologie vous invite le

 

samedi 26 septembre à 20h30 à la salle de cinéma de Montrottier

 

pour assister à cette conférence gesticulée.

 

 

C'est aussi une opportunité à mieux comprendre les raisons des 66 000 signa tures de la pétition

 

contre l'élevage industriel dans les Monts du Lyonnais.

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Une conférence gesticulée,
pour soutenir les élevages de qualité dans les Monts du Lyonnais

 

 

Les 66 000 signatures dénonçant l'élevage industriel dans les Monts du Lyonnais viennent conforter le rapport national de Greenpeace publié au début de l'été sur les conséquences désastreuses de ces méthodes productives. La Ruche de l'écologie, à l'initiative de cette pétition, propose une conférence gesticulée pour informer les consommateurs et les décideurs locaux sur ces pratiques suicidaires. Le comédien de la conférence est un ancien éleveur des Monts du Lyonnais.

 

Une pétition pour alerter les décideurs locaux

A l’automne 2019, la Ruche de l’écologie lançait une pétition qui s’est clôturée à l’occasion du Printemps de la bio. Un courrier envoyé à toutes les mairies des Monts du Lyonnais faisait connaître les 66068 signatures et 3603 commentaires mis à disposition pour consultation. A la même période, Greenpeace publiait un rapport sur les conséquences de ces élevages industriels.

 

Greenpeace et son rapport

Fin juin 2020, le rapport démontre les conséquences sur la biodiversité, la santé, les forêts, les rivières lorsque ces fermes-usines entassent des dizaines de milliers d’animaux dans un même espace.
Ce système productif présente des risques pour notre santé car le nombre important d’animaux, leur proximité, leur confinement et leur alimentation favorisent l’émergence et la transmission de maladies transmissibles de l’animal à l’humain.
Laisser se développer ces élevages industriels est incompatible avec la protection du climat et la transition écologique.

 

Le rôle du consommateur et des pouvoirs publics

Il faut arrêter de faire croire aux consommateurs que manger toujours plus de viande c'est écologique et bon pour le climat. Il faut revenir à une alimentation moins carnée qui privilégie la qualité à la quantité.
L’association en appelle aux décideurs économiques et politiques à plus de vigilance et de volontarisme pour s'engager dans une transition des territoires ruraux.
Il faut stopper les erreurs d’un productivisme aveugle et mercantile pour soutenir davantage les élevages compatibles avec les fragilités de notre environnement.

 

 

 

 

 

 

salle de cinéma
Montrottier
La Ruche de l'écologie
Crée en 1985, cette association loi 1901 s'est donnée pour objectif de favoriser l'écologie dans notre vie quotidienne, avec pour rayon d'action les Monts du Lyonnais et leurs environs.
Un projet de La Fabrik - Graphisme Marie Toulotte